• Un soucis de santé, une inquiétude ? ici vous répond, Inscrivez-vous !

pilule du lendemain

#1
je psychote, là mumu, c'est encore moi,

j'ai un problème d'un nouveau genre,
plus un problème de paternité, (ce serait franchement chercher les ennuis, n'est ce pas ?)

bon là, tu sais j'ai eu mon petit il y a 9 mois maintenant,

on a repris les rapports avec le papa depuis longtemps, je prenais la pilule, mais je l'ai arrêtée,
et puis un fois j'ai été angoissée d'être enceinte, j'ai fait un test. négatif.
deux mois après ce test, j'ai pris la pilule du lendemain, quelques jours après j'ai eu de vrais saignements, comme des règles,
mais voila j'angoisse encore d'être enceinte, (j'en veux pas du tout pour l'instant, mais si ça vient je ne vais pas avorter pour autant)
donc je vais refaire un test évidemment, j'ai vu sur le net que la pilule du lendemain ne gênait pas une grossesse en cours, mais si un grossesse est déjà en cours depuis plusieurs semaines, est ce c'est normal d'avoir des saignements ?

en gros ma question c'est :

si on est enceinte, et qu'on ne le sait pas, mais qu'après un rapport non protégé, on prend la pilule du lendemain, va t on avoir des saignements ?

impossible de trouver la réponse sur internet, la seule chose que j'ai trouvé c'est : la pilule du lendemain est sans danger lors d'une grossesse.

honnêtement, je suis épuisée, une deuxième grossesse juste après mon premier bébé ne serait vraiment pas la bienvenue.

alalaaa je trouve toujours une bonne raison de m'angoisser moi....

merci pour vos réponses
je vous aime le fémi
 
#4
Merci beaucoup mumu

Mais je n'y ai pas trouvé la réponse
Je pense que je ne la trouverai pas d'ailleurs j'espère que tu vas bien
Et que ta journée n'a pas été affreuse
Merci de toujours prendre le temps
Bisous bisous
 

Mumu

Moderator
Membre du personnel
#5
Si, elle y est, indirectement : la pilule du lendemain fait augmenter brutalement la progestérone, et après, elle redescend aussi vite. Dans un cycle normal, c'est cette chute qui provoque l'arrivée des règles, parce que la progestérone est indispensable au maintien de la muqueuse utérine. Donc les saignements sont quasi inévitables. Même si ils ne sont pas suffisants pour déloger une grossesse bien installée.